A t-on inventé la mode unisexe pour enfant ?

Avez-vous remarqué comme la mode unisexe se développe chez les marques pour enfants ? Sortir des codes ultra genrés pour laisser nos enfants grandir un peu plus librement, que ce soit au niveau de leurs émotions, de leurs ambitions ou de leurs goûts, en voilà une évolution positive!
Beaucoup parmi nous saturent des rayons trop différenciant dans les magasins de vêtements. Trop de rose et de paillettes chez les filles. Pas assez de douceur chez les garçons.
Mais finalement, peut-on vraiment parler d’évolution de la mode ? Comment c’était avant: est-ce que les vêtements ont toujours été aussi différents pour les filles et les garçons par le passé ?
Voyons ça ensemble!

 

Histoire de la garde-robe pour enfant, comment c’était avant ?

Jusqu’au 19ème siècle, la garde-robe pour enfant était composée de … vêtements unisexes. En effet, jusqu’en 1870 environ, les garde-robes enfant étaient “asexuées”. On faisait porter les mêmes pièces aux bébés, quelque soit leur genre.
On note une grande présence du blanc jusqu’à l’âge de 4-5 ans environ. Cette couleur est signe de pureté et d’innocence. C’était également des étoffes qui n’avaient pas subi de teinture et qui étaient beaucoup plus faciles à entretenir.

Chose qui nous fait sourire aujourd’hui: on faisait porter des robes aux filles comme aux garçons. La robe a pendant longtemps été un vêtement unisexe pour enfant !
Cette pratique a été en place jusqu’à la fin du 19ème siècle, mais elle disparait totalement en 1945. Ce n’est pas si loin!

 

Quand a t-on cessé d’avoir des vêtements unisexes pour les enfants ?

C’est donc à partir de 1870 que l’on commence à différencier les garde-robes enfant selon le sexe.
La mode unisexe laisse progressivement place à des vêtements de plus en plus différents pour les filles et les garçons.
C’est en 1920 qu’apparait un vrai contraste vestimentaire entre les filles et les garçons. La mode enfant se développe alors avec l’apparition de la publicité.

 

vêtements bébé non genrés

 

Histoire du rose et du bleu dans la mode enfantine

Dans notre société actuelle, la tradition veut que le rose soit attribué aux petites filles et le bleu aux petits garçons.
On croit, à tord, que cette pratique remonte à plusieurs siècles. En fait, il n’en est rien!

Depuis le Moyen-Age, on attribue le bleu aux filles car c’est la couleur de la Vierge. Le bleu est issu du lapis-lazuli, un pigment cher et précieux, qui est utilisé pour représenter les personnages sacrés.
Le rose est en fait un rouge pâle. Il est donc attribué aux garçons, car c’est un symbole de virilité et de pouvoir depuis l’Antiquité.

C’est seulement depuis le début du 20ème siècle que ce sont inversées les tendances, avec le développement de la chimie des couleurs. On peut alors obtenir des teintes plus douces.
Le bleu ciel devient petit à petit une couleur pour les garçons, le rose une couleur pour les filles.
Cette tendance s’est d’abord développée chez les familles aisées. Puis en 1930 cela se généralise et s’enracine profondément avec le développement du marketing et l’accessibilité aux milieux populaires.

La mode unisexe a donc progressivement laissé place à des garde-robes très distinctes selon les sexes.

 

mode unisexe pour enfant

 

Pour quelles raisons a t-on différencié les vêtements filles et garçons ?

Le marketing a endigué la disparition des vêtements unisexes pour enfant. Les raisons sont purement commerciales.
Différencier les vêtements fille et garçon permet de pousser à la consommation en attribuant une couleur à un sexe.
En effet, cela peut doubler les besoins au sein d’une même famille: en ayant acheté que des vêtements roses ou très genrés fille pour son ainée, on devra nécessairement tout racheter à l’arrivée d’un petit garçon. Jackpot!

Le phénomène s’est largement amplifié dans les années 80, avec la possibilité de connaître le sexe de son enfant grâce aux échographies. On sait ainsi même avant la naissance de son enfant quels vêtements, quelle déco acheter. C’est alors l’explosion du rose pour les filles!
D’ailleurs, malgré l’apparition de bon nombre de marques de vêtements unisexes, de vêtements bébé non-genrés, le rose reste encore aujourd’hui une couleur fortement connotée. Il sera plus facile pour une petite fille de porter du bleu que pour un petit garçon de porter du rose…

 

 

Heureusement les choses bougent! La mode non-genrée pour les enfants répond à des questions sociétales profondes. Elle arrive en complément d’une éducation non-genrée pour nos enfants: nos petits garçons ont aussi le droit de pleurer, nos petites filles ont aussi le droit de vouloir un camion de pompier à Noël…

Et vous, êtes-vous attiré.e par la mode non-genrée pour vos enfants ? Utilisez-vous des vêtements unisexes pour vos enfants ?
Dites-moi en commentaire!

 

 

 

Cet article vous a plu?
📌 Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard!

mode unisexe       mode unisexe pour enfant

 

mode unisexe pour bébé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

EnglishFrench