Interview #11 – Nathalie créatrice de Pipouette

On vous propose régulièrement de partir à la rencontre de femmes inspirantes au travers d’interviews autour de l’entrepreneuriat, la maternité, de comment concilier tout ça. Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Nathalie, la créatrice de Pipouette. Grâce à ce personnage aux multiples visages, nous parlons des émotions avec nos enfants. C’est un formidable outil pour apprendre à les accueillir avec bienveillance et sans jugement.

  • Parle-nous de toi en quelques mots: qui es-tu? Combien as-tu d’enfants? Quelle est ton activité?

J’ai créé Pipouette en novembre 2018. Le concept c’est d’accompagner en douceur et presque avec légèreté les émotions des enfants et des familles avec des produits qui ont du sens et jolis ! Notre mantra : « tes émotions sont belles, vis les ». C’est un peu notre manière à nous de démocratiser le sujet des émotions qui est essentiel dans la vie, mais qui peut être compliqué à aborder.

J’ai une fille qui a 4 ans et demi et qui m’occupe bien ☺ Pipouette c’est un peu son projet aussi et elle m’accompagne parfois sur des évènements, à des rencontres … Elle dit que le travail de maman « c’est pour aider les enfants à exprimer leurs émotions et pour se faire du bien » et que quand elle sera grande elle fera « Pipouette » comme maman. Voilà voilà ….

  • Quelle est la première chose que tu fais en te levant le matin?

Heu tu veux vraiment savoir ? Faire pipi lol mais sinon regarder mon téléphone, faire un câlin à mon chat ou réveiller ma fille !

interview Nathalie créatrice de Pipouette

 

  • Travailles-tu de chez toi ou dans un bureau, atelier ou coworking ?

Je travaille principalement depuis la table de notre pièce à vivre ou du canapé … parfois chez des copines entrepreneures 

 

  • As-tu une journée type ? Si non, comment organises-tu ton travail ? 

Je n’ai pas vraiment de journée type car ça change tous les jours en fonction des priorités. J’essaie quand même de travailler au maximum le matin sur le développement stratégique de Pipouette car je suis plus concentrée le matin mais c’est pas toujours possible en fonction des rendez-vous à l’extérieur,  de la production, des expéditions … J’essaie de me limiter pour les réseaux sociaux mais j’y passe beaucoup de temps sans parfois m’en rendre compte.

 

  • Qu’a changé le fait de devenir mère-entrepreneuse dans ton quotidien, comment équilibres-tu vie de famille, vie amoureuse et vie professionnelle ? Est-ce que l’envie d’entreprendre t’es venue en même temps que la maternité, ou avant/après?

En discutant avec une entrepreneure il y a peu de temps, elle me disait qu’elle avait l’impression de toujours travailler et de ne jamais travailler. Je ressens un peu la même chose, pour le moment j’aime ça, ça ne me pèse pas, c’est une certaine forme de liberté qui me convient à l’instant présent. J’emmène ma fille à l’école tous les matins et au moins deux fois par semaine j’essaie de faire les sorties d’école. Je ne ressors pas l’ordinateur quand elle est à la maison mais je regarde mon téléphone souvent jusqu’à ce qu’elle me dise « maman arrête ton téléphone ! » et je retravaille souvent le soir.

Et oui, l’envie d’entreprendre a vraiment été un déclic presque viscéral quand elle est arrivée dans ma vie. Et puis le projet de Pipouette c’est grâce à elle donc oui on peut dire que sans elle je n’aurai jamais peut être osé franchir le pas.

 

  • Si tu te lançais aujourd’hui, quelles sont les erreurs que tu ne ferais plus ?

Je me suis lancée il y a quelques mois seulement du coup je n’ai pas un énorme recul, mais je dirai vraiment de ne pas démarrer seule dans son coin et de multiplier les rencontres !!

 

  • Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à celles qui n’osent pas se lancer ?

Je pense qu’il faut écouter sa petite voix intérieure, son intuition, et quand on sent très fort à l’intérieur de soi que c’est le moment, foncer et essayer sans trop se poser de questions ! Le fait de dépasser ses peurs (et il y en a toujours !) permet vraiment d’être dans l’action et la vie fait bien les choses ☺

 

  • T’arrive-t’il de douter? De toi-même, de ton travail… Qu’est-ce qui te remotive ?

Heu oui à peu près 100 fois par jour … L’entrepreneuriat c’est vraiment l’ascenseur émotionnel en permanence. On peut être très haut comme très bas dans la même journée. Il faut accepter ça. Deux choses qui me font du bien : me dire que je crois fort en ce que je fais et ce que je veux transmettre aux familles, que mon projet a du sens et que je le porte avec conviction. Et la deuxième c’est appeler mes copines entrepreneures 10 fois par jour pour tout pour rien !

 

  • À ton avis, quelles qualités sont nécessaires, en tant que femme, pour se lancer dans l’entreprenariat ?

De croire en soi et en son projet, d’être forte et fragile à la fois, de se sentir soutenue et d’oser se faire plaisir …

 

  • Quelle est la remarque la plus clichée qu’on t’ai faite sur le fait d’être maman et à la tête d’une entreprise ? Est-ce facile aujourd’hui pour une femme, une mère d’entreprendre? Y a-t-il encore une image négative des mamans qui font le choix d’entreprendre ?

Mais tu fais quoi de tes journées en fait ? Ou: quand est ce que tu retravailles pour de vrai ?
Je pense que c’est celle-là ma préférée, mais en vrai de vrai je travaille plus qu’avant, j’ai découvert que j’étais capable de jongler entre plein de sujets différents, et ça m’a donné une confiance supplémentaire en moi pour ignorer ou rire de ce genre de remarques.

 

  • Qu’est-ce qui t’inspire pour ton travail?

L’enfance, les familles, ma fille, les rencontres, ouvrir grand les yeux sur la vie.

 

  • Et enfin, donne nous ton dernier coup de cœur provoqué par une femme: une artiste, une écrivaine, une réalisatrice… La dernière femme qui t’a inspiré?

Je suis profondément touchée par toutes les femmes de l’ombre, les mamans qui jonglent entre toutes leurs vies, qui donnent d’elles-même chaque jour au quotidien. Celle que tu croises avec son tout petit bébé et qui se demande si elle fait bien, celle que tu croises crevée à 19 h qui vient de récupérer ses enfants à la garderie, chez la nounou et qui va attaquer sa deuxième (ou troisième !) journée, celle qui crie mais qui s’en veut, celle qui ouvre grand les bras pour câliner ses enfants.

 

  •  Ou te trouves t-on sur les réseaux si on veut suivre ton travail ?

Beaucoup sur Instagram : pipouette_ et sur le site : www.pipouette.com

 

 

Et vous, vous connaissiez Pipouette ?

Article écrit par Laurie pour Minabulle

 

 

 

 

Cet article vous a plu?
📌 Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard!

pipouette creatrice nathalie      pipouette creatrice nathalie

 

pipouette creatrice nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrench