Interview *6* Anne Montel, illustratrice

Chaque mois, retrouvez l’interview d’une entrepreneuse, une maman, une femme tout simplement. Venez découvrir leur parcours et pourquoi ne pas vous en inspirer ? N’hésitez pas à aller découvrir les précédentes interviews et leur poser vos propres questions ou partager votre ressenti.

Aujourd’hui, nous découvrons l’univers d’Anne : maman et illustratrice jeunesse 

 

Interview Anne Montel illustratrice par Minabulle

  • Parle-nous de toi en quelques mots: qui es-tu?

    Je m’appelle Anne Montel, je suis illustratrice depuis bientôt 10 ans et je vis en Bretagne.

  • Combien as-tu d’enfants?

    J’ai un garçon de 4 ans et un autre qui vient de naître.

  • Quelle est ton activité?

    Je dessine ! Je réalise des BD principalement, mais je crée également des illustrations pour des albums jeunesse, de la presse, du packaging, des faire-part…Interview Anne Montel illustratrice par Minabulle

  • Quelle est la première chose que tu fais en te levant le matin?

    Je ne suis pas fonctionnelle sans avoir pris une douche !

  • Travailles-tu de chez toi ou dans un bureau, atelier ou coworking ?

    Je travaille actuellement chez moi. J’ai testé plusieurs formules, l’atelier toute seule à l’extérieur, l’atelier collectif également… J’ai beaucoup apprécié cette solution mais à l’ époque je vivais en centre ville de Bordeaux, c’était facile. Désormais j’ai moins le choix, mais je tends à pouvoir partager ma semaine entre du travail à la maison et un espace partagé dans les mois qui arrivent. Je fonctionne bien en solitaire et ne suis pas spécialement sociable, mais c’est un métier qui peut vite nous déconnecter de tout, de l’heure, des gens… C’est donc plutôt agréable de pouvoir côtoyer quelqu’un de temps en temps dans le cadre du travail. De plus, cela permet d’avoir un regard extérieur fort bénéfique parfois, et même de créer une belle émulation lorsque ces personnes ont un métier semblable. 
    Et puis être assise toute la journée n’est pas forcément agréable, je trouve important de pouvoir se rendre à son lieu de travail au lieu de rester chez soi toute la semaine.

Interview Anne Montel illustratrice par Minabulle

  • As-tu une journée type ? Comment organises-tu ton travail ?

    Il y a les périodes de travail chez soi, et il y a les déplacements pour des salons du livre ou des rencontres avec le public, par exemple dans des écoles ou des médiathèques. Ce sont deux aspects très différents du métier, on pourrait même dire que ce sont deux métiers différents. 
    Lorsque je travaille chez moi, j’essaye de créer une atmosphère propice à la concentration dès que toute la petite famille est partie. Le matin c’est plutôt compliqué, du coup j’alloue souvent ce temps à la réponse de mails et gérance de paperasse. C’est très compliqué de s’infliger la discipline nécessaire à bosser chez soi sans se laisser distraire, c’est un peu une guerre quotidienne contre soi-même, pour ma part… Néanmoins avec les années, je réalise que certains moments d’oisiveté sont finalement nécessaires pour mieux faire repartir la machine ensuite. Reste à gérer la culpabilité de ne pas être concrètement en train de dessiner pendant toute la journée… 
    Je fais de grosses journées, je peux passer souvent 10h par jour derrière mon bureau pour boucler un livre. 
    Pour l’autre aspect de mon travail qui se déroule à l’extérieur, il s’agit de participer à des événements autour de mon travail tels que des salons où je vais dédicacer, ou bien des rencontres comme je le disais plus haut. Ces dernières ne sont pas forcément mon activité favorite car je déteste m’exprimer en public, mais c’est quand même un exercice enrichissant et ne le cachons pas, c’est indispensable pour boucler les fins de mois.


  • Qu’a changé le fait de devenir mère-entrepreneuse dans ton quotidien, comment équilibres-tu vie de famille, vie amoureuse et vie professionnelle ? 

    C’est une partition délicate à jouer… La productivité est forcément impactée avec les enfants, il faut optimiser le temps de travail. On apprend à aller à l’essentiel et à essayer de ne pas gâcher son temps, mais ce n’est pas évident, c’est certain. J’ai la chance d’avoir un conjoint très investi dans la vie de famille et nous essayons au maximum d’huiler la machine pour être les plus performants possible 🙂

Interview Anne Montel illustratrice par Minabulle

  • T’arrive-t’il de douter? De toi-même, de ton travail… Qu’est-ce qui te remotive ?

    Oui bien sûr, et c’est nécessaire d’ailleurs ! Bon, il faut être mesuré dans ses doutes, quand même… En art et en création en général, je pense que la remise en question est indispensable pour avancer. Parfois j’ai envie de tout arrêter et de changer de métier, et finalement je me rends compte de la chance que j’ai de pouvoir vivre de ma passion (moment cliché, désolée !) 
    Rencontrer d’autres illustrateurs en salon par exemple, est une grande source de motivation pour moi. Savoir qu’on est finalement pas tout seul à galérer, que nos problèmes sont partagés, ça aide beaucoup. Faire un tour en librairie aussi et feuilleter les nouveautés permet de redonner un coup de boost ! Les réseaux sociaux ont également cet effet sur moi, découvrir de nouveaux artistes est devenu très facile et je vais facilement faire un tour sur Instagram ou Pinterest quand j’ai un gros coup de mou. 

  • À ton avis, quelles qualités sont nécessaires, en tant que femme, pour se lancer dans l’entreprenariat ?

    Il faut essayer de se montrer sûre de soi, et ne pas rentrer dans le jeu du paternalisme très souvent mis en place par nos interlocuteurs (qui peuvent parfois être des femmes !) dans ce milieu de la création jeunesse.

  • Est-ce facile aujourd’hui pour une femme, une mère d’entreprendre? Penses-tu qu’il y ait encore une image négative des mamans qui font le choix d’entreprendre ?

    Je pense que certains ont encore l’image de la “maman avant tout” en tête, et cette dernière ne peut décemment pas être sérieuse si elle se lance dans une aventure professionnelle qu’ils considèrent comme un hobby passager. Heureusement je pense que les mentalités évoluent et qu’aujourd’hui le rôle de parent n’est plus la caractérisation numéro 1 d’une femme (étrangement elle n’a jamais été celle de l’homme…)

Interview Anne Montel illustratrice par Minabulle

  • Es-tu sensible à la mode, pour toi, pour ton/tes enfant/s ? Comment consommes-tu en matière de mode ?

    Je suis une dingo de la mode enfantine, je peux passer des heures à chercher une pièce en particulier. Je suis fascinée par la créativité croissante dans ce domaine, je rêve d’ailleurs d’y mettre les pieds… Créer des motifs textiles ou des illustrations pour des petits habits, j‘en rêve ! 
    J’essaye de ne pas trop abuser des grandes enseignes pas très éthiques, même si la praticité de leurs services (application mobile, livraison et retour gratuit, livraison en 48h…) me font parfois sombrer dans leurs filets… 
    Je tiens néanmoins à soutenir certaines marques françaises et/ou ayant une certaine éthique.

  • Qu’est-ce qui t’inspire pour ton travail?

    Tout, la nature, la ville, les gens, les autres artistes… C’est difficile comme question ! J’aime beaucoup glisser des petits habits que j’affectionne pour habiller mes personnages dans les livres… 🙂 

  • Et enfin, donne nous ton dernier coup de coeur provoqué par une femme: une artiste, une écrivaine, une réalisatrice… La dernière femme qui t’a inspirée?

    Je suis actuellement en train d’adapter en BD un roman de Marie-Aude Murail qui a été un vrai coup de cœur : Miss Charity. C’est la biographie romancée de Beatrix Potter, cette illustratrice anglaise du 19e siècle qui ne tenait pas bien en place dans la société bourgeoise de l’époque. Son souhait le plus cher était de publier des livres illustrés pour enfants, lorsqu’il était extrêmement mal vu pour une femme (ou même un homme de bonne famille) de travailler. C’est une histoire de femme forte, de création, de confiance en soi et aussi d’amour… Joli programme hein ?
    L’adaptation est de Loïc Clément et cela sortira aux Éditions Rue de Sèvres. 

Interview Anne Montel illustratrice par Minabulle

Merci beaucoup Anne de nous avoir fait découvrir ton univers, on adore !

Et vous? N’hésitez pas à poser vos questions et nous dire ce que vous pensez en commentaires !

A très vite pour un prochain article !

 

Pour suivre le travail d’Anne :

Site . Blog

Article écrit par L'équipe Minabulle

2 Commentaires sur “Interview *6* Anne Montel, illustratrice

  1. Hèrgébel Octave says:

    Cette illustratrice a ce petit supplément de magie qui nous fait nous sentir enveloppés dans un cocon protecteur, rien qu’en regardant une de ses images.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrench